L’entretien professionnel, des évolutions importantes sur 2019

Fév 2, 2019

entretiens professionnelsLa réforme de la formation maintien l’obligation de réaliser les entretiens professionnels

Le saviez-vous ?

C’est dans le code du travail depuis 2014, dans toutes les entreprises et quelle que soit leur taille.

Ce qu’il faut retenir :

1/ Entretien professionnel obligatoire tous les 2 ans (ainsi qu’au retour de congés spécifiques – autre périodicité d’entretiens professionnels possible par accord collectif d’entreprise ou à défaut de branche). Au sein duquel : obligation d’informer le salarié sur les dispositifs CEP, VAE, CPF et abondements susceptibles d’être financés par l’employeur

2/ Etat ou bilan récapitulatif tous les 6 ans permettant de vérifier si les entretiens professionnels ont bien eu lieu, et d’apprécier si le salarié a :

  • a. suivi une formation non obligatoire.
  • b.acquis une certification (même partielle) par la formation ou par la VAE
  • c. bénéficié d’une progression salariale ou professionnelle

ATTENTION :

Des pénalités financières sont prévues si les entretiens professionnels n’ont pas été réalisés et si au moins une formation de nature « non obligatoire* » n’a pas été réalisée en six ans : un abondement correctif est revu par la loi, monétisé jusqu’à 3 000 € (maximum 6 fois le montant annuel du CPF) et crédité directement par l’entreprise sur le compte personnel de formation du salarié via les URSSAF/MSA.

 

Partagez

Partager cet article avec vos amis !